Archives photos

lundi, 20 août 2018 20:09

Les Patronymes de A à Z

Index

Ces pages regroupent la base de données « collégiats » (1629 notices biographiques des pensionnaires de collèges) que j’ai pu constituer tout au long de ma thèse :

- A -

Abbatia / Abbadie ( Bernard de ) : FOIX ; COLLEGIAT ;28 juil. est reçu collégiat maître Bernardo de Albatia, bachelier en décret, du lieu de Parentis en Béarn, dioc. d’Oloron (ADHG 3 E 4118, fol. 113) ; 1467, oct., collégiat, étudiant ( M. Fournier, Statuts…, t. I , n°854, p 833a ; ADHG 3 D 81, n°5) ; 1468, nov., 5°/10 collégiats présents (ADHG 3 E 4215, non fol. ) ; 1469, mars, collégiat (ADHG 3 E 4215, non fol. ) ; 1473, juil., sept., collégiat (ADHG 3 E 6148, fol. 150, 197v) ; [ On connait sous ce nom un évêque d'Aire en 1486 (K. Eubel, Hierarchia..., II, p. 78) ; un autre Bernard d'Abbatia, licencié en droit, se marie en 1539, est avocat au Parlement en 1548 et teste en 1559. fils de Guill., frère de Gaston, ép. 1) Brunette de Podiomusche et 2) Jeanne de Barthélémy (A. Navelle, Familles..., t. I, p. 2) ] [différent d'un autre Bernard de Abbatia dit bachelier ès lois originaire de la ville de Mirande au comté d'Astarac et dioc. d'Auch, avril 1484 (ADHG 3 E 6085, fol. 387) ].
Abbatia / Abbadie ( Pierre de ) : SAINT-RAYMOND ; COLLEGIAT ; 1493, 1er juillet, clerc étudiant de Toulouse, admis sur résignation de Guillaume Tournier (ADHG 3 E 2709, non fol. ) ; 1494, avril et 1495, avril (ADHG 3 E 2710, non fol. ) ; 1503, déc., collégiat (ADHG 3 E 2708, non fol. ).

Abssaco / Abzac (alias Ganton d' ) : PERIGORD ; COLLEGIAT ; 1416, 22 déc., du diocèse de Périgueux, reçu ce jour là sur la place vacante de Hélie de Chalesio, licencié en droit civil (ADHG 11 D 118, fol. 69) [ frère de Tristan d'Abzac et gouverneur de ses enfants, occupe la place de Badefol jusqu'en 1435 ; en sept. 1438 signe la capitulation de Domme au nom de Bertrand et Jean d'Abzac (L. Dessales, Histoire du Périgord..., p. 428) ; seigneurs de La Douze et Reilhac qui achètent en 1484 le château et la châtellenie de Vernhio à Alain d'Albret comte de Périgord ; à cette date alliés aux Grossolles depuis 1466 (A. Navelle, Familles..., t. IV, p. 273) ].
Adam ( Jean ) : PERIGORD ; COLLEGIAT ; Figure dans le rotulus universitaire toulousain de 1403 comme clerc et recteur de Saint-Jean de Vernio, dioc. de Périgueux, étudiant en décret en 3° année (ASV RS 98, fol. 27v) ;1408, mai, bachelier en décret, collégiat (ADHG 3 E 1573, fol. 57v) ; 1409, 31 mai, prieur ; août, bachelier en décret, prieur (Cresty 11 D 1 ; ADHG 11 D 192, n°5).

Ademarii / Adhémar / Azémar ( Hélie ) : PERIGORD ; COLLEGIAT ; 1442-1443 ( Noulens B., DES, p.; 1444, bachelier ès lois, prêtre, prieur (ADHG 3 E 537, fol. 9 et 6 D 68, fol. 178) ; 1448, arbitre d'un conflit sur l'entrée au collège, choisi par Jean de Felenovo, prêtre, bachelier dans les deux droits (ADHG 3 E 537, fol. 99v) ; recteur de Sainte-Marie de Luginhac, dioc. de Périgueux, bachelier ès lois (ADHG 3 E 537, fol. 71) ; 1449, juin, prêtre, recteur de Saint-Amans, dioc. de Lavaur, arrente sa rectorie à Adhémar Barran, vicaire du dit lieu pour 34 livres (ADHG 3 E 537, fol. 177v) ; 1453, sept., prêtre, bachelier ès lois, étudiant, procureur de Guillaume Adhémar (ADHG 3 E 4469, fol. 22v) ; en compétition avec un autre ex-collégiat de Périgord, Hélie Arnault, pour un bénéfice canonial à Périgueux, obtient la prébende après le décès de son adversaire ( Gazzaniga J.L., Annexe, XXXIII).
/ Adhémar / Azémar ( Pierre ) : SAINT-MARTIAL ; CHAPELAIN ; 1375, collégiat, étudiant (ADHG 12 D 18, case 13 n°14) ; 1381, avr. , collégiat, prêtre, bachelier en décret (ADHG 12 D 138, n°51) ; 1381, collégiat, recteur de l'église de Caussidières, dioc. de Toulouse (ADHG 101 H 96, fol. 37) ; 1382, bachelier dans les deux droits, prêtre, « étudiant du dit collège » (ADHG 12 D 68, p. 431) ; 1394, oct. , prêtre de Caussidières, dioc. de Toulouse, bachelier en décret qui perfecit cursus, étudiant en théologie en 6° année, sollicite un bénéfice vacant dans le dioc. de Toulouse ou un canonicat dans la collégiale de Saint-Félix-de-Lauragais nonobstant le bénéfice sans cure de [Villaluste] obtenu au dioc. de Carcassonne (ASV RS 82, fol. 127v ; M. Fournier, Statuts…, t. III, n°1912, p. 543) ; [ Peut-il s’agir de l'évêque de Maguelone du même nom ?].
Adhémar / Azémar ( Guillaume ) : PERIGORD ; COLLEGIAT ; 1450 à 1455, collégiat (Noulens B., DES, p. 38-39 ; ADHG 11 D 36, fol. 109v) ; 1452, collégiat, bachelier ès lois (ADHG 3 E 4469, fol. 22v) ; 1455, 19 sept., malade de la peste (ADHG 11 D 36, fol. 145).

Aggerii / Acgerii ? ( Vital ) : SAINT-RAYMOND ; COLLEGIAT ; 1439, juin, collégiat (ADHG 101 H 134, fol. 237).
Airauto / Ayraut ( François ) : PELEGRY ; COLLEGIAT ; 1463, mars, collégiat (ADHG 10 D 72, case 6 n°34 ; 10 D 81, 6-34) ; 1464, mai, collégiat ; 9°/11 collégiats présents ( ADHG 10 D 81, case 6 n°36 ; 10 D 36, 2 n°87A, 2 n°90A) ; 1466, sept., 6°/12 collégiats présents (ADHG 10 D 36, 2-87A) ; 1467, oct., collégiat, commissaire à l'examen des comptes de Bernard del Sirech (ADHG 10 D 50, fol. 151) ; 1470, nov., 4°/4 bacheliers (ADHG 10 D 5, 1 n°41) ; 1474, août, collégiat, bachelier ès lois (ADTG V E 3814, fol. 107) ; 1475, fév., collégiat, bachelier ès lois (ADHG 10 D 110, 9-38) ; 1476, mars, 1er/11 collégiats présents (ADHG 10 D 40, fol. 78) ; avril, toujours présent ( ADHG 10 D 86, 7-4) ; 1477, collégiat, bachelier ès lois (ADHG 10 D 40, fol. 82) ; 1484, consul de Cahors (BM Cahors, Livre tanné, fol. 139).
Alard ( Pierre ) : PAMPELUNE ; COLLEGIAT ; 1442, oct., dernier de la liste des bacheliers (ADHG 3 E 12523, fol. 22v) ; 1444, nov. , collégiat, bachelier (ADHG 3 E 12 521, fol. 70) ; 1445, juin, collégiat (ADHG 3 E 12523, fol. 36) ; 1445, juin, collégiat, bachelier ès lois, prieur en remplacement de Guillaume Jabre (ADHG 15 D 85, n°10) ; 1446, collégiat (ADHG 15 D 131, pièce n°9) ; 1446, sept., 2° de liste, procureur du collège pour une reconnaissance devant l'archevêque de Toulouse (ADHG 3 E 12523, fol. 43) ; 1447, janv., 4°/14 collégiats présents ; avril, bachelier , 1er de liste ; id. en juillet (ADHG 3 E 12523, fol. 43v, 49 ; 15 D 142, cahier 7, fol. 1v-2) ; 1450, février, 1er de liste, bachelier (ADHG 3 E 12523, fol. 56v) ; 1452, 18 avril, bachelier, 1er de liste (ADHG 3 E 12523, fol. 63v) ; 1452, oct., licencié en droit civil ; nov., licencié en droit civil, collégiat, reçoit une procuration pour suivre une cause devant la juridiction ordinaire (ADHG 3 E 6147, fol. 1v ; 3 E 12 521, fol. 111 ; 3 E 12523, fol. 66) ; 1453, janv., mars, licencié en droit civil, collégiat, toujours en tête de liste ; avril, cité parmi les témoins d'un acte pour le collège (ADHG 3 E 12523, fol. 71-71v, 75).

Albazac ( Vital ) : MAGUELONE ; CHAPELAIN ; 1460, oct., 1ère mention (ADHG 6 D 69, fol. 34v) ; 1462, chapelain (ADHG 6 D 69, fol. 61).

( Jean de ) : NARBONNE ; COLLEGIAT ; 1444, sept., collégiat, bachelier (ADHG 3 E 4468, fol. 52).
( Bertrand de ) : SAINT-MARTIAL ; COLLEGIAT ; 1373, collégiat, bachelier ès lois (ADHG 12 D 63) ;1375, mars, collégiat, bachelier ès lois (ADHG 12 D 18, case 13 n°14).
( Jacques de ) : SAINT-RAYMOND ; COLLEGIAT ; 1477, août, dit résignataire (Arch. dép. Haute-Garonne, 3 E 4301, fol. 71v).
Albi ( Antoine ) : SAINT-RAYMOND ; COLLEGIAT ; 1434, juillet, collégiat, bachelier (ADHG 3 E 384, fol. 62v) ; 1449, août, bachelier en décret, procureur de Pierre Vital Blasini (ADHG 101 H 145, fol. volant).
Albissone / Aubusson ( Pierre d' ) : SAINT-MARTIAL ; COLLEGIAT ; 1497, collégiat, bachelier (ADHG 12 D 10, case 2 n°14).
/ Aubusson ( Raymond d' ) : SAINT-MARTIAL ; COLLEGIAT ; 1489, collégiat (ADHG 101 H 142, fol. 1v) ; 1490, avril, collégiat (ADHG 3 E 2706, non fol. ) ; 1493, mars, bachelier ès lois, chanoine de Saint-Félix-de-Lauragais, dioc. de Toulouse (ADHG 3 E 2709)] ; 1494, 15 déc., prieur, bachelier ès lois (ADHG 12 D 68, fol. 32v) [ On trouve en 1468 Jean d'Aubusson, trésorier de l'archevêque, chanoine et sacriste de Saint-Félix-de-Caraman, recteur de Lanta, dioc. de Toulouse (ADHG 1 G 471, fol. 100)].
Aldebas ( Jean ) : PELEGRY ; CHAPELAIN ; 1420, originaire d’Aurillac (M. Fournier, Statuts…, t. II, n°1458) ; 1424, juillet, prêtre et chapelain du collège (ADHG 10 D 140, 12 n°97) ; 1427, juin, 3°/9 collégiats présents (ADHG 10 D 140, 12 n°98) ; 1428, déc., prêtre, chapelain du collège (ADHG 10 D 148, 12 n°2A).

Aldebert ( Thomas ) : SAINT-MARTIAL ; CHAPELAIN ; 1478, déc., chapelain (ADHG 3 E 7035, fol. 178v) ; 1480, chapelain (ADHG 3 E 7035, fol. 239v) ; 1481, nov. (ADHG 3 E 7035, fol. 280) ; 1485, février, collégiat, diacre ; mars, prêtre : s'agit-il d'un collégiat qui reste au collège comme chapelain ? (ADHG 1 G 454, fol. 19v-28v) ; 1489, prêtre (ADHG 101 H 142, fol. 1v) ; 1490, avril et juin (ADHG 3 E 2706, non fol. ; 101 H 147, fol. 189) ;1493, donation de n. Pierre Aldebert (commissaire à la trésorerie du roi en 1482 (ADHG 3 E 63, fol. 44) ) en mémoire de son frère, prêtre du collège, qui « étant collégiat au dit collège y décéda et fut enseveli dans la chapelle » (ADHG 12 D 35, fol. 602).

Alferi ou Asperi ( Pierre ) : SAINT-MARTIAL ; COLLEGIAT ; 1427, collégiat ; 1431, bachelier en décret, prieur (3 août) (ADHG 3 E 6147, fol. 13v -14 ; 24v ; 31) [ Il s’agit certainement d’une confusion avec Pierre Dasserii / Dassier / d'Assier ].

Almil ( Antoine ) : MAGUELONE ; COLLEGIAT ; 1427, prêtre (ADHG 3 E 851/ 3 , fol. 51v).

Alto monte (v. Monte alto / Montaut)

Alto pullo (v. d'Hautpoul)

Alvitre ( Antoine ) : SAINT-MARTIAL ; COLLEGIAT ; 1467, collégiat ( ADL 3 E 4119, fol. 116) ; 1468, collégiat, bachelier ès lois ; mai, fait reconnaître une dette de deux écus à lui due par un habitant de Carbone (ADHG 3 E 14454, fol. 35v) ; en août, a emprunté dix écus solidairement avec deux femmes dont une hôtesse (ADHG 3 E 4119, fol. 158v ; 3 E 2802, fol. 34v).

Alvitre ( Bertrand ) : SAINT-MARTIAL ; COLLEGIAT ; 1472, avr. , collégiat (ADHG 3 E 4119, fol. 350v) ; [ Cette unique mention vient-elle d’une confusion avec l'un des deux autres Alvitre ?].

Alvitre ( Pierre ) : SAINT- MARTIAL ; COLLEGIAT ; 1477, déc., collégiat (ADHG 3 E 7035, fol. 142v) ; 1478, collégiat (ADHG 12 D 25, case 3 n°4) ; 1489-1490, bachelier ès lois, prieur (ADHG 101 H 142, fol. 1v ; 101 H 147, fol. 163) ; 1490, avril, bachelier dans les deux droits, syndic du collège (ADHG 3 E 2706, non fol. ).

Alzeii ( Guillaume ) : PERIGORD ; COLLEGIAT ; 1371, clerc du diocèse de Lavaur, bachelier ès lois, en 4année de lecture, reçoit un bénéfice en attente d'un canonicat dans l'église de Lavaur (Grégoire XI, Lettres Communes n°6640) ; 1376, février, collégiat, licencié en droit civil (ADHG 101 H 118, fol. 31) ; dans le premier rotulusuniversitaire toulousain de 1378, Guillaume Alzei est prêtre, recteur de Sainte-Marie de Bello Loco, à Saint-Amans-Valtoret, dioc. de Lavaur, prébendé dans le même diocèse, licencié en droit civil et scolar en droit canon en fin de 4° année, expectant un canonicat avec dignité dans l’Eglise d’Albi (ASV RS 50, fol. 6v ; M. Fournier, Statuts…, t. I, n°697, p. 632) ; 1382, licencié en lois ; procureur du collège nommé par Bernard de Gorsollis (M. Fournier,Statuts…, t. I, n°705, p 666) ; 1386, licencié en droit civil, procureur de Hugues évêque d'Agde ; id., 1387, février (ADHG 15 D 81, n°2 ; 15 D 83, n°9) ; 1393, août, licencié ès lois, étudiant en décret, sollicite un canonicat avec expectative de prébende dans l’Eglise de Lavaur nonobstant l’église paroissiale qu’il possède déjà dans le même diocèse (ASV RS 81, fol. 168) ; 1394, oct. prêtre du dioc. de Lavaur, licencié en droit civil et étudiant en théologie, renouvelle sa précédente demande (ASV RS 82, fol. 124v ; M. Fournier, Statuts…, t. III, n°1912, p. 312)
Ambilla ( Arnaud de ) : FOIX ; CHAPELAIN ; 1472, résigne sa « place privilégié» du dioc. d'Oloron (ADHG 3 E 6148, fol. 134).
Ambilla ( Bernard de ) : FOIX ; COLLEGIAT ? ; 1460, déc., bachelier en décret, chanoine et archidiacre de la cathédrale de Bordeaux, syndic des collégiats présents pour la prise de possession de Galan (ADHG 3 D 67, n°; une incertitude demeure sur sa qualité de collégiat et ses liens de parenté avec le précédent.
Amelh ( Bernard ) : FOIX ; COLLEGIAT ; 1491, 28 janv., collégiat, bachelier dans les deux droits (ADHG 3 E 2709, non fol. ).

alias Aliton ( Jacques ) : PAMPELUNE ; COLLEGIAT ; 1443, oct. , collégiat, bachelier (ADHG 3 E 12523, fol. 30) ; 1445, juin, 5° /10, bachelier (ADHG 15 D 85, n°10 ; 3 E 12523, fol. 37) ; 1447, janv., 8°/14 collégiats présents ; avril, bachelier ; juillet, 7°/11 collégiats présents (ADHG 3 E 12523, fol. 43v, 49 ; 15 D 142, cahier 7, fol. 1v-2) ; 1449, 3 juin, convoqué pour indiscipline par le chancelier et le collège, absent du collège ; de retour le 4 juillet, semble se soumettre (ADHG 3 E 12523, fol. 55).
Amelhioti ( Antoine ) : PAMPELUNE ; COLLEGIAT ; 1419, sept., étudiant, 7°/ 8 collégiats présents (ADHG 15 D 72, n°13) ; 1422, mars, bachelier, 9° et dernier sur la liste des gradués (ADHG 15 D 70, pièce 1).
Amelii ( Jean ) : NARBONNE ; COLLEGIAT ; 1444, sept., collégiat, bachelier (ADHG 3 E 4468, fol. 52).
André ( Bernard ) : MAGUELONE ; COLLEGIAT ; 1417, collégiat, bachelier en décret (ADHG 3 E 4391, fol. 53v) ; 1418, mai, collégiat, bachelier en décret (ADHG 3 E 851-1, fol. 42) ; a dû résigner avant 1421 ; 1428, recteur de l'Université (ADHG 6 D 68, fol. 48v) ; 1433, chanoine de Rodez, docteur en décret (M. Desachy, Cité des Hommes..., p. 343) ; 1436, docteur en décret, doyen de la collégiale de L'Isle-Jourdain (ADHG 2 MI 510, non fol. ) ; 1439, oct., docteur, procureur du collège, toujours doyen de la collégiale Saint-Martin de L'Isle-Jourdain (ADHG 6 D 68, fol. 155 ; 3 E 536, fol. 277v) ; 1451, mai, reçu au collège Saint-Martial, dit professeur en décret, régent de l'Université et « autrefois » évêque de Lectoure (ADHG 12 D 69, fol. 5v).

André ( Jean ) : PERIGORD ; COLLEGIAT ; 1371, déc., bachelier en décret, recteur de l'église par. Sainte-Marie de Rolhan, dioc. de Sarlat (Grégoire XI, Lettres communes n°11096) ; 17 août 1375 nommé procureur, « gestor negotiorum » et administrateur du collège par Hélie, archevêque de Bordeaux, exécuteur testamentaire de Talleyrand de Périgord ( ADHG 11 D 144) ; 1376, 20 janv., bachelier en décret, prêtre, prieur (ADHG 101 H 107, fol. 13v) ; 1377, mai, prieur, prêtre ; juillet, idem (ADHG 11 D 163, n°5 ; 11 D 17, fol. 7 ; 11 D 177, n°6) ; 1378, nov., prêtre du dioc. de Périgueux, bachelier en décret en 5° année de lecture, chanoine prébendé et préchantre de Saint-Etienne-de-Tescou, recteur de Rolhan, dioc. de Sarlat (ASV RS 56, fol. 213v) ; 1380, collégiat, bachelier en décret (ADHG 101 H 108, fol. 19v) ; 1381, mars, bachelier en décret, chanoine et préchantre de Saint Etienne-de-Tescou, dioc. de Montauban (ADHG 11 D 144, 4° cahier) ; 1394, oct., prêtre, recteur de Rolhan au dioc. de Sarlat et chantre de Saint-Etienne-de-Tescou, bachelier en décret qui « poursuit son cursus en théologie », sollicite un bénéfice vacant dans le dioc. de Montauban (ASV RS 82, fol. 128 ; M. Fournier, Statuts…, t. III, n°1912) ; [un homonyme est en 1378, clerc du diocèse de Rodez, étudiant en droit canon en 2° année (M. Fournier, Statuts…, t. I, n°697, p. 643) ; 1414, bac. en lois ? (HGDL, VII, p. 600) ; chanoine de Rodez 1424-1439 ; official de Rodez, 1424 ; vicaire adm. 1429 ; vicaire 1429 ; bayle des anniversaires 1427-28, 1434 ; bayle du chapitre 1425, 1431, 1435-36 ; Rodez, prieur de Pomayrols ; bachelier ès lois ; procureur de P. de Stagno, obit ; nommé vicaire par l'évêque élu P. d'Estaing (M. Desachy, Cité des Hommes..., p. 343)].

Andreri ? / Audieri ? ( Léonard ) : PAMPELUNE ; COLLEGIAT ; 1466, mai, collégiat, bachelier en ? (ADHG 15 D 83, n°6)

Anglatorum / Anglars / Anglade ? ( Raymond Arnaud de ) : SAINT-RAYMOND ; COLLEGIAT ; 1439, juin, prieur (ADHG 101 H 134, fol. 237) ; 1442, 31 août, bachelier en décret, dit « autrefois collégiat de ce dit collè», cherche à retrouver sa place mais est refusé par l'aumônier de Saint-Sernin, Pierre Pradel, parce qu'il a des revenus suffisants et qu'il a soutenu le parti du roi d'Angleterre en participant de son côté au siège de Dax ; certainement parent de l’évêque de Dax (ADHG 3 E 452, fol. 21v-22).
Anglic ( Hélie ) : PERIGORD ; COLLEGIAT ; 1403, collégiat (ADHG 11 D 20, fol. 35, 43v).

Anno Novo ( Guillaume de ) : MAGUELONE ; CHAPELAIN ; 1458, 13 janv., élu chapelain du collège, prêtre, bachelier ès lois, prieur de Bruzac, dioc. de Rodez (ADHG 6 D 69, fol. 2v) ; résigne le 3 juillet 1458 par entrée en religion (ADHG 6 D 69, fol. 7).

Anno Novo ( Guillaume de ) : MAGUELONE ; COLLEGIAT ; 1458, 21 oct., élu au collège, déjà bachelier ès lois, prêtre, de Laguiole au dioc. de Rodez (ADHG 6 D 69, fol. 12) ; prieur 1460, bachelier ès lois (ADHG 101 H 500, fol. 6v et 11v) ; 1461, oct., dit prêtre (ADHG 6 D 69, fol. 49) ; 1462-1463, prieur, prêtre, bachelier en décret (ADHG 6 D 69, fol. 56) ; 1465, 26 avril, bachelier en décret, passe un accord avec le collège au sujet de son administration prieurale car s'était absenté à cause d'une épidémie de peste et n'avait pas rendu ses comptes complets et avait été déclaré débiteur de 20 écus, une nappe et deux longières. Paiera la somme en deux termes égaux (Noël et Annonciation) et les nappes au mois de mai prochain (ADHG 3 E 12 509, fol. 25v) ; 1465, 28 avril, bachelier ès lois, résigne en faveur d'Astorg Glandier (ADHG 3 E 12 509, fol. 26-26v) ; chanoine de Rodez le 2 avril 1465, succède à Jean Martin ; prêtre ; bayle des anniversaires en 1467-1468, 1475 ; bayle du chapitre en 1474, 1481-1482, 1483 ; bachelier dans les deux droits (M. Desachy, Cité des Hommes..., p. 344).

Anterii / Auterii ( n. Jean ) : PAMPELUNE ; COLLEGIAT ; 1398, déc. , étudiant, 4°/8 collégiats présents (ADHG 15 D 70, pièce 6) ; 1401, août et déc. , collégiat, scolar (ADHG 15 D 76, n°4) ; 1403, noble, du diocèse de Limoges, prêtre, bachelier en décret en 3° année de lecture, recteur de Saint-Martin de Placentia (Plaisance, ar. de Millau ?) et de Curvalia (Curvalle, ar. d'Albi ?) au dioc. de Vabres, bénéf. inf. à 40 £. (ASV, RS 98, fol. 4v ; Denifle, Avis à M. Fournier..., p. 69) ; 1419 docteur en décret et novice des Chartreux, donne au collège des livres de droit ( ADHG 15 D 131, n°4).

Anthonis / Antoine ( Jean) : SAINT-MARTIAL ; COLLEGIAT ; 1383, collégiat, étudiant (ADHG 12 D 21, 9 n°68) ; 1388, collégiat, bac. en décret ( ADHG 12 D 10, case 2 n°12) ; 1389, déc. , collégiat, bachelier en décret (ADHG 12 D 138, n°55) [ Un: 1387, mars, du dioc. de Cahors, étudiant en arts, sollicite un bénéfice dans les diocèses de Cahors ou Albi (ASV RS 72, fol. 357v) ].
Anthonis / Antoine ( Jean) : MAGUELONE ; COLLEGIAT ; 1475, collégiat (ADHG 3 E 6148, fol. 241v, 293 ; 6149, fol. 12).

/ Antoine ( Pierre ) : PERIGORD ; COLLEGIAT ; 1501, juin, collégiat, 7°/7 collégiats présents (ADHG 11 D 8, fol. 1).
Anthonis ( Pons ) : SAINT-MARTIAL ; COLLEGIAT ; 1381, collégiat, étudiant (ADHG 12 D 138, n°53).
Antiqua mareta / Anticamareta ( Antoine de ) : PAMPELUNE ; COLLEGIAT ; 1436, nov., bachelier , 12°/13 collégiats présents (ADHG 15 D 142, cahier 4, fol. 39 ; 3 E 12 523, fol. 9) ; 1437, collégiat (ADHG 3 E 5981, fol. 125) ; 1438, juin, collégiat, bachelier en décret ; nov., id. (ADHG 101 H 169, fol. 206 ; 3 E 12523, fol. 1) ; 1438, sept., bachelier en décret, prieur (ADHG 3 E 12521, fol. 64) ; 1439, janv., fév., nov. (ADHG 3 E 12523, fol. 2v-3, 11 ; 3 E 12521, fol. 69 ; 15 D 142, 4° cahier, fol. 9v) ; 1443, mai, bachelier en décret (ADHG 3 E 12521, I, fol. 110) ; 1443, mai, bachelier en décret, procureur du collège ; oct., bachelier (ADHG 3 E 12523, fol. 28, 30) ; 1448, avr., dit bachelier dans les deux droits, seigneur de Villeneuve, dioc. de Lavaur, cède un héritage à Olivier de Jean, seigneur de Saint-Projet, pour 300 écus (ADHG 3 E 5011, fol. 75v) ; 1454, 27 février, bachelier en décret, seigneur de Villeneuve, reçoit quittance de son priorat et acquitte une dette de 9 écus (ADHG 3 E 12523, fol. 82v) [(A. Navelle, Familles..., Familles..., t. I, p. 36-44) a relevé de très nombreux actes le concernant dont on peut extraire des renseignements complémentaires : il serait né vers 1420, qualifié de clerc en 1434, bachelier en décret vers 1438, seigneur de Villeneuve en 1442. Un long procès sur l'héritage de Catherine, veuve de Jean Buffet, l'oppose à Paule d'Auriole, épouse du changeur Jean Bugarel. L'acte évoqué en 1448 met un terme à ce litige. Son fils et son petit-fils se prénomment aussi Antoine, d'où de nombreuses confusions. Antoine aîné semble décédé avant 1501. ].

Aragos ( Guillaume des ) : PELEGRY ; COLLEGIAT ; 1417, juin, collégiat (ADHG 10 D 140, 12-91).
Arbono / Arbon ( Guillaume de ) : MAGUELONE ; CHAPELAIN ; 1394, figure dans le rotulus de 1394 de l'Université de Toulouse comme clerc du dioc. d'Auch, bachelier ès arts, étudiant en droit canon en 2° année, sollicite un bénéfice vacant dans les dioc. de Lectoure ou d’Agen ; présent dans le second rotulus pour une sollicitation élargie aux dioc. de Toulouse et Auch (ASV RS 82, fol. 144v ; ASV RS 88, fol. 155 ; M. Fournier,Statuts…, t. III, n°1912, p. 547) ; 1398, présent au collège (ADHG 6 D 67, fol. 5) ; 1401, août, prêtre, prieur (ADHG 101 H 120, fol. 32) ; dit chanoine et sacriste de Saint-Félix-de-Lauragais (ADHG 6 D 67, fol. 44v) ; 1403, prêtre du dioc. d'Auch, bachelier en décret, chanoine de Saint-Félix et titulaire de deux chapellenies à [Mesuro ou Mesino : Mézin ?] dans le dioc. de Condom (ASV, RS 98, fol. 15v) ; 1410, 20 février, rend ses comptes au collège et reste débiteur de 110 francs d'or (ADHG 6 D 67, fol. 51v).

Archelot ( Guillaume ) : PERIGORD ; CHAPELAIN ; 1460-1461, co-prieur, archiprêtre d'Ibos, dioc. de Tarbes ; promet de payer 5 écus d'or comme reste de son droit d'entrée avant l'Assomption de la Vierge 1461 (ADHG 11 D 38, fol. 153).

Arcimolis / Arcimoles ( Pierre ) : PELEGRY ; COLLEGIAT ; Admis1480, le 22 juin, sur présentation de François Ayraut, lieutenant de « dominus de Marcilhaco» ; apporte trois écus d’or (ADHG 10 D 41, fol. 35v) ; 1483, oct., collégiat (ADHG 10 D 41, fol. 79v) ; 1486, collégiat (ADL D 4) ; [ Y a-t-il un lien avec le candidat-collégiat du même nom exclu ou refusé par le collège de Pampelune ? L'homonymie, les dates, l'origine géo. (proche du Limousin) plaident en faveur de cette hypothèse d'autant plus que le résignataire est Jacques de Durfort qui est admis le même mois au collège de Pampelune (ADHG 10 D 41, fol. 35v)].
Ardoin dit Philipot ( Raymond ) : PELEGRY ; COLLEGIAT ; 1448, oct., 14°/15 collégiats présents (ADL III E 567/3, fol. 116v) ; 1450, juil., 9°/13 collégiats présents (ADL III E 567/3, fol. 169v ) ; 1453, janv., collégiat ( ADHG 10 D 80, 6-30) ; 1455, juin, prieur ; août, collégiat, bachelier en décret et prieur (mai 1455-mai 1456) (ADL III E 567/1, fol. 78 ; ADHG 10 D 36, 2-84 ; 10 D 102, 8 n°10).

Arenis ( Léonard de ) : PERIGORD ; COLLEGIAT ; 1439, déc., expulsé du collège pour troubles graves, réintégré sous conditions et sur intervention de Pierre Fournier, juge de Verdun, et Jean de Blays, greffier en Parlement (ADHG 101 H 99, fol. volant).
Argenta ( Etienne de ) : PERIGORD ; COLLEGIAT ; 1435, mars, collégiat, bachelier ès lois (ADHG 101 H 99, fol. volant) ; [unde Ardenta est en 1431 bachelier ès lois, procureur du roi in curia heresis de la sénéchaussée de Toulouse (ADHG 15 D 144, pièce 11)].
Argileriis / Argelières ? ( Arnaud de ) : MAGUELONE ; CHAPELAIN ; 1426, février, passe un accord avec le collège sur la pension annuelle qu'il exigeait pour son administration et le règlement des arrérages (ADHG 6 D 67, fol. 92) ; 1426, février, bachelier ès lois, donne quittance au collège (ADHG 6 D 68, fol. 30) ; 1433, oct., procureur du collège, bachelier ès lois, révoqué (ADHG 6 D 68, fol. 94v) ; 1437, oct., de nouveau parmi les procureurs du collège (ADHG 6 D 68, fol. 142) ; 1441, juillet, licencié en droit civil, lieutenant de Nicolas deRoserguio licencié dans les deux droits et juge ordinaire de Toulouse (ADHG 3 E 6736, inv. J. de Latour).
Ariete ( Bertrand d' ) : SAINT-RAYMOND ; COLLEGIAT ; 1434, juillet, collégiat, bachelier (ADHG 3 E 384, fol. 62v) ; c'est sans doute lui qui passe en octobre au collège de Maguelone...

Ariete ( Bertrand d' ) : MAGUELONE ; COLLEGIAT ; admis le 12 oct. 1434, déjà bachelier (ADHG 6 D 68, fol. 112) ; prieur en 1438-1439, bachelier en décret (ADHG 6 D 68, fol. 149v ; 101 H 183, L 59, fol. 11) et en 1447-1448, élu le 15 oct. (ADHG 6 D 68, fol. 193) ; 1448, août, bachelier en décret (ADHG 101 H 145, fol. 21v) ; 1448, 28 déc., présente ses comptes (ibid, fol. 200) ; résigne le 7 oct. 1452, bachelier en décret (ADHG 6 D 68, fol. 218v) ; [1428, un noble Bertrand d'Ariete, recteur de l'église par. Saint-Etienne de Villeneuve-Minervois, dioc. de Narbonne, est étudiant à Toulouse (ADHG 101 H 129, fol. 43) ; 1439, est cité un n. Jean d'Ariete, de Carcassonne : est-ce un parent ? (ADHG 3 E 1990, fol.61v) ].

Armandia / de? ( Bertrand d' ) : PERIGORD ; COLLEGIAT ; 1484, collégiat ( M. Fournier,Statuts…, t. I, n°864).
Armandia (ou peut-êde Arnaudia ou de Raynaudia / Arnal de Tulle, ( Jean d' ) : PERIGORD ; COLLEGIAT ; 1473, avril, 6°/7 collégiats présents (ADHG 11 D 162, n°5) ; 1479, déc., 1er collégiat cité (ADHG 3 E 2224, fol. 297) ; 1480, avril, toujours collégiat (ADHG 3 E 6149, fol. 142, 151) ; [confusions possibles avec le n°60].
Armentino ( Pascal de ) : SAINT-MARTIAL ; COLLEGIAT ; 1492, juillet, collégiat, bachelier (ADHG 3 E 5556, fol. 9).
Arna/i/gone ( Pierre d' ) : PAMPELUNE ; COLLEGIAT ; 1432, janv., prieur ; oct., prêtre, prieur (ADHG 3 E 12521, fol. 63 et 15 D 144, n°3) ; 1432, mai, prêtre, prieur, bachelier en décret (ADHG 15 D 85, n°9 ; 15 D 89, n°8) ; 1437, collégiat (ADHG 3 E 5981, fol. 125) ; 1439, prêtre, bachelier en décret (ADHG 3 E 12521, fol. 69 ; 15 D 74, n°4 ; 15 D 142, 4° cahier, fol. 9v ; 3 E 12523, fol. 2, 11).

Arnal ( Bernard ) : PERIGORD ; COLLEGIAT ; voir à Arnaud.

alias Lafaya ( n. Bertrand ) : PERIGORD ; COLLEGIAT ; 1493, 23 juillet, reçu au collège ; il ne semble pas être un parent de Jean Arnal alias Belhomme mais plutôt de la famille Arnal de Tulle (ADHG 11 D 7, fol. 60) ; 1494, avril, collégiat (ADHG 3 E 2710) ; 1496, collégiat (ADHG 11 D 158, n°5) ; 1497, collégiat (M. Fournier,Statuts ..., t. I, n°872) ; 1498, nov. , collégiat, dit alias Lafaya ; mai, 3°/9 collégiats présents (ADHG 11 D 190, pièces 15 et 16 ; 11 D 172, n°2) ; 1501, juin, prieur (ADHG 11 D 8, fol. 1).
Arnal / Arnaud ( Guillaume ) : PERIGORD ; COLLEGIAT ? ; 1381, juillet, bachelier ès lois, collégiat ? (ADHG 11 D 166, n°9) ; s.d., bachelier ès lois, juge de Labège : cette fonction plaiderait en faveur de l’affirmative (ADHG 11 D 190, n°3).

Arnal ( Jean ) : PERIGORD ; CHAPELAIN ; 1419, 1420, chapelain (M. Fournier, Statuts…, t. II, n°1458) ; bachelier dans les deux droits, collégiat (ADHG 101 H 165, fol. 3v).

alias la Raynaudia ( Jean ) : PERIGORD ; COLLEGIAT ; 1480, avril, collégiat (ADHG 3 E 6149, fol. 142, 151) ; 1481, juil., prieur (ADHG 3 E 6149, fol. 163v) ; 1484, collégiat (M. Fournier, Statuts…, t. I, n°864) ; 1485, collégiat, bachelier dans les deux droits (ADHG 101 H 165, fol. 3v) ; 1486, mars, collégiat (ADHG 3 E 2707, fol. 200) ; 1486, juil., bachelier dans les deux droits, collégiat (ADHG 3 E 2707, fol. 118v et 156) ; 1487, mars, collégiat, bachelier ès lois?, demande un bénéfice en vertu de la Pragmatique et des conciles de Constance et Bâle ; nomme des procureurs pour résigner sa cure de Sainte-Marie de Vernhio : son père, noble Jean Arnaud et son frère (ADHG 3 E 2707, fol. 149v) ; 1487, mars, bachelier en décret, est dit originaire de la ville de Tulle (ADHG 3 E 2707, fol. 163) ; 1488, juin, « antiquior » (ADHG 3 E 2706, non fol. ) ; 1489, déc., dit alias la Raynaudia (ibid.).
alias Belhomme ( Jean ) : PERIGORD ; COLLEGIAT ; 1479, déc., collégiat, dernier de liste (ADHG 3 E 2224, fol. 297) ; 1486, mars, collégiat (ADHG 3 E 2707, fol. 200) ; 1487, juillet, bachelier ès lois, collégiat (ADHG 3 E 2707, fol. 238) ; 1488, juin, collégiat (ADHG 3 E 2706, fol. 22v) ; 1490, mars et déc., 1er/8 collégiats présents (ADHG 3 E 2225, non fol. ; 3 E 2706, non fol. ) ; 1490, déc., collégiat « antiquior » (ADHG 3 E 2706) ; 1492, collégiat « antiquior », licencié en droit civil (ADHG 11 D 7, fol. 14) ; 1492, avril, prieur (ADHG 3 E 2709, non fol. ) ; 18 oct. 1492, licencié en droit civil, toujours prieur (ADHG 11 D 190, n°11) ; 1493, licencié en droit civil, épouse Marguerite Laurent et quitte le collège le 4 mai 1493 (ADHG 11 D 7, fol. 47v).
Arnaldeti / Amaldeti ( Hélie ) : PERIGORD ; COLLEGIAT ; 1392, mai, collégiat, étudiant (ADHG 11 D 191, pièce 3).
Arnaldi ( François ) : SAINT-MARTIAL ; COLLEGIAT ; 1478, collégiat (12 D 25, case 3 n°4 et 3 E 7035, fol. 156) ; 1481, juillet, L?, 2°/13 collégiats présents (ADHG 3 E 7035, fol. 270).
Arnaud ( Bernard ) : PERIGORD ; COLLEGIAT ; 1469, janv., collégiat (ADHG 11 D 163, n°12) ; 1470, mars, 6°/10 collégiats présents (ADHG 3 E 2224, fol. 150) ; 1470, juin, 5°/14 collégiats présents (ADHG 11 D 164, n°2) ; 1472, obtient la violette de l’Académie des jeux floraux de Toulouse ? (HGDL, t. X, p. 205) ; 1473, avril, prieur (ADHG 11 D 162, n°5) ; 1473, nov., bachelier ès lois, prieur (ADHG 3 E 2224, fol. 240).

Arnaud ( Hélie ) : PERIGORD ; COLLEGIAT ; 1450-1451, collégiat (B. Noulens, DES, p. 38).

Arnaud ( Jean ) : SAINT-RAYMOND ; COLLEGIAT ; 1486, nov., bachelier dans les deux droits, collégiat, demande comme « écolier » des bénéfices à la collation des évêques de Béziers, Agde et de l'abbé de Sainte-Aphrodise ; parmi ses procureurs on trouve un Raymond Arnaud marchand de Servian, (ar. Béziers) (ADHG 3 E 2707, fol. 92) ; 1487, fév., collégiat (ADHG 3 E 2707, fol. 32v) ; 1491, janv., collégiat (ADHG 3 E 2709, non fol. ) ; 1495, bachelier dans les deux droits, collégiat (ADHG 3 E 2714, non fol. ).

[ Arnaldi alias Golza ( Michel ) : PERIGORD ; COLLEGIAT ; voir ci-dessous à Golsa ]

Arnaud ( Pierre ) : PELEGRY ; COLLEGIAT ; 1420, collégiat, de Luzech, institué en droit civil (M. Fournier,Statuts…, t. II, n°1458 ; ADL D 4, n°8) ; 1424, juillet, collégiat (ADHG 10 D 140, 12 n°97) ; présent en 1425 comme procureur de ses camarades pour un accensement à Caussade, dit clerc, collégiat (ADHG 10 D 116, 10-13) ; 1427, juin, 1er/ 9 collégiats présents (ADHG 10 D 140, 12 n°98).

Arnava / Arnave ( Pierre de ) : FOIX ; COLLEGIAT ; 1467, janv., collégiat maintenu par Gaston de Foix (ADHG 3 E 4215, non fol. ) ; 1467, collégiat, peut-être d'une famille noble du comté de Foix, seigneurs de Miglos, Ornolac, coseigneurs de Gardouch (M. Fournier, Statuts…, t. I, n°854, p. 833a et A. Navelle, Familles...,Familles..., t. I, p. 54) ; 1468, nov., 2°/10 collégiats présents (ADHG 3 E 4215, non fol. ) ; 1469, mars et sept., collégiat (ADHG 3 E 4215, non fol. ) ; 1472, déc., 2°/5 collégiats présents (ADHG 3 E 6148, fol. 281) ; 1473, juil. , collégiat (ADHG 3 E 6148, fol. 197v) ; 1474, mars, recteur du collège (ADHG 3 E 6148, fol. 224).
Arnulphe ( Antoine ) : MAGUELONE ; COLLEGIAT ; 1421, déc. , collégiat, bachelier (ADHG 6 D 68, fol. 8) ; 1423, nov, collégiat, bachelier (ADHG 3 E 4394, fol. 78) ; 1425, 1er avril, élu au priorat par démission de Pierre de Trilhia (ADHG 6 D 68, fol. 23) ; 1427, août, « administrateur » du collège (ADHG 3 E 4394, fol. 183v) ; 1428, août, licencié en droit civil (ADHG 6 D 68, fol. 47).

/ Arpajon ( Jean d' ) :
NARBONNE ; COLLEGIAT ; 1380, 1382 collégiat (ADHG 101 H 108, fol. 128v et 3 E 103, fol. 54) ; 1387, mars, clerc du dioc. de Saint-Flour, bachelier en lois en 3° année de lecture et étudiant en droit canon en 3° année, sollicite un bénéfice dans n’importe quel diocèse nonobstant une provision de canonicat obtenue dans les collégiales de Burlats (dioc. de Castres) et Montréal (dioc. de Carcassonne) (ASV RS 72, fol. 348v) ;

SAINT-MARTIAL; COLLEGIAT ; 1388, collégiat, bachelier ès lois ( ADHG 12 D 10, case 2 n°12) ; [On trouve dans le premier rotulus de l'Université de Toulouse en 1378 un clerc du dioc. de Saint-Flour, étudiant en lois en 2° année qui sollicite des bénéfices dans les dioc. de Carcassonne, Clermont ou Castres (ASV RS 50, fol. 67v ; M. Fournier, Statuts…, t. I, n°697, p. 646) ] + [ On connaît un évêque de Périgueux, Godefroi-Béranger, nommé par le pape Jean XXIII, le 14 mars 1414 (assista au Concile de Bâle, l'an 1431, et mourut le 27 décembre 1457) (de Froidefond, Armorial..., t. I, p. 41) ; plusieurs autres familles sont identifiées par A. Navelle, Familles... : les seigneurs d'Arpajon près d'Aurillac ; de Labastide Gabausse près de Carmaux ; de Canals et Dieupentale ; de Formont près de Villemur (A. Navelle, Familles..., Familles..., Familles..., t. I, p. 58 à 62 ) ].

Artigalupe / Artigueloube ( Barthélémy d’ ) : PAMPELUNE ; COLLEGIAT ; 1436, nov., bachelier , 12°/13 collégiats présents (ADHG 15 D 142, cahier 4, fol. 39) ; 1438, déc., prieur, bachelier en décret (ADHG 3 E 12523, fol. 1v) ; 1439, fév., bachelier (D?), prieur ;; bachelier (ou licencié ?), prieur (ADHG 3 E 12521, fol. 65v, 69 ; 3 E 12523, fol. 11 ; 15 D 74, n°4 ; 15 D 142, cahier 4, fol. 9v) ; 1442, octobre, licencié en décret, obtient quittance de son priorat ; est dit à la même époque avocat en Parlement (ADHG 3 E 12 523, 2° cahier, fol. 22v-23) ; 1445, avril, conseiller du roi au Parlement de Paris, reçoit une procuration du Cal de Foix pour la collation d'un bénéfice (ADHG 3 D 2, non fol. ) ; 1461, évêque de Pamiers, † en 1467 (Eubel, Hierarchia ..., t. II, p. 50).
/ Artigueloube ( Arnaud-Raymond de ) : PAMPELUNE ; COLLEGIAT ; 1456, juin, 11°/13 collégiats présents (ADHG 3 E 12523, fol. 98) ; 1457, juil., 6°/8 collégiats présents (ADHG 3 E 12523, fol. 103v) ; 1458, janv., 13°/17 collégiats présents (ADHG 3 E 12521, fol. 166v, 168 ; 15 D 83, n°12) ; 1459, oct., 9°/11 collégiats présents (ADHG 3 E 12523, fol. 120) ; 1460, février, 5°/12 collégiats présents (ADHG 3 E 12523, fol. 131v) ; 1462, août, 10°/16 collégiats présents (ADHG 3 E 12523, fol. 159v) ; 1463, avril, 5°/14 collégiats présents (ADHG 3 E 12523, fol. 152v) ; 1464, avril, collégiat, bachelier (ADHG 3 E 12523, fol. 160) ; 1466, mai, bachelier ?, 5°/12 collégiats présents (ADHG 15 D 83, n°6).
Artigaluppe ( Raymond de ) : FOIX ; COLLEGIAT ; 1467, oct. , collégiat, étudiant (M. Fournier, Statuts…, t. I, n°854, p 833a ; ADHG 3 D 81, n°5) ; 1469, sept., collégiat (ADHG 3 E 4215, non fol. ) ; 1481, mai, présent dans la « sanior» ? (ADHG 3 D 36, fol. 2) ; 1486, oct, bachelier ès lois, collégiat de Foix (ADHG 3 E 2707, fol. 157) ; 1489, nov., bachelier dans les deux droits, procureur du collège à Galan (ADHG 3 D 81, n°8) [ A t-il atteint vingt ans de présence ou y a-t-il succession de deux homonymes ?].
Artin ( Raymond ) : SAINT-MARTIAL ; COLLEGIAT ; 1439, collégiat, étudiant (ADHG 101 H 99, fol. volant).

Artinis ( Bernard de ) : SAINT-MARTIAL ; CHAPELAIN ; 1490, juin, chapelain (ADHG 101 H 147, fol. 189) ;1492, juillet, prêtre du collège, bachelier (ADHG 101 H 166, fol. 90 ; 3 E 5556, fol. 9).
Artinis ( Dominique de) : SAINT-MARTIAL, COLLEGIAT ; 1497, collégiat, prieur de l’année ( ADHG 12 D 10, case 2 n°14).
( Jean ) : SAINT-MARTIAL ; COLLEGIAT ; 1435, bachelier en décret, prieur (1er mai) (ADHG 3 E 6147, fol. 48v).
( Bernard ) : MIREPOIX ; COLLEGIAT ; 1480, déc., collégiat, dernier de liste capitulaire (ADHG 5 D 37, n°11) ; 1481, déc., collégiat, [le prénom est Bertrand dans le doc. ] (ADHG 5 D 17, n°16).
alias de Lauro ( Bernard ) : MAGUELONE ; COLLEGIAT ; 1418, collégiat (ADHG 3 E 4391, fol. 83) ; 1421, déc. , collégiat, étudiant (ADHG 6 D 68, fol. 8) ; 1423 (17 oct.)- 1424 (15 oct.), bachelier en décret, prieur (ADHG 3 E 4394, fol. 69) ; 1427, prêtre ( ADHG 3 E 851-3, fol. 51v) ; 1428, août, collégiat (ADHG 6 D 68, fol. 47) ; 1429, 3 nov., résigne sa place (ADHG 6 D 68, fol. 55) ; 1446, mai, est signalée la vacance de la préchantrerie de l'église de Saint-Lizier, dioc. du Couserans. « per mortem sive obitum deffuncti dni Bernard Assat», chanoine et préchantre de cette église (ADHG 3 E 537, fol. 73v).
Assensis ( Barthélémy de ) : NARBONNE ; COLLEGIAT ; 1433, avr. , collégiat, bachelier (ADHG 101 H 157, fol. 10).
Assier ( Louis d’ ) : PERIGORD ; COLLEGIAT ; 1473, juin, étudiant et collégiat (ADHG 3 E 2224, fol. 225v) ; 1481 bachelier in utroque, résigne en juillet 1481 ( ADHG 3 E 6149, fol. 164v ).

Assolent ( Pierre ) : PAMPELUNE ; COLLEGIAT ; 1450, février, 1er de 4 étudiants (ADHG 3 E 12523, fol. 56v) ; 1452, mars, collégiat, bachelier ; avril, 4°/5 bacheliers (ADHG 3 E 12 521, fol. 111 ; 3 E 12523, fol. 61v-62, 63v) ; 1453, janv., 4° /10 collégiats présents ; mars, 7°/12 collégiats présents ; avril, 6°/13 (ADHG 3 E 12523, fol. 71, 71v, 75) ; 1454, février, 4°/12 bacheliers ; mai, 4°/13 collégiats présents ; nov., 5°/9 collégiats présents (ADHG 3 E 12523, fol. 79, 84, 89) ; 1455, mai, 3°/5 collégiats présents (ADHG 3 E 12523, fol. 94) ; 1457, collégiat (ADHG 3 E 12 521, fol. 126, 167v) ; 1458, janv., bachelier ?, 7° /17 collégiats présents (ADHG 15 D 83, n°12) ;1459, avril, 7°/12 gradués ; oct., 4°/11 collégiats présents (ADHG 3 E 12523, fol. 120, 126) ; 1466 (31 juil.), licencié en droit civil, teste et donne une Summa Azonis au collège de Pampelune avec interdiction de l'aliéner ( A. Navelle, Familles..., t. I, p. 69 ; ADHG 3 E 2803, fol. 8v- 12) [ est-il un parent du notaire Robert Assolent ? (ADHG 3 E 12523, fol. 62v) ].

Asterii / Astier ( Pierre ) : PELEGRY ; MAITRE ; 1410, nov., maître ès(ADHG 10 D 80, 6-27) ; [ Il pourrait être en 1417-1418 lieutenant du Bailli des Montagnes d’Auvergne ( Gallia regia, t. I, p 191) ].
/ Atgier ( Bertrand ) : SAINT-MARTIAL ; COLLEGIAT ; 1396, bachelier en décret, collégiat (M. Fournier, Statuts…, t. I, n°740, p. 695) ; 1397, collégiat, bachelier en décret, absent de la ville (ADHG 12 D 68, p. 137) ; 1399, collégiat, bachelier en décret, procureur du vicaire de Miremont dans un arbitrage, protégé de représailles dans un article de la convention (ADHG 12 D 68, p. 154 sq) ; 1400, mars, licencié en décret (ADHG 101 H 111, fol. 358) [lui ou hom. : 1387, mars, du dioc. de Mende étudiant en droit canon en 2° année (ASV RS 72, fol. 354) ; 1393, août, du dioc. de Mende, bachelier en décret (ASV RS 81, fol. 165v) ; 1394, oct., bachelier en décret en 6° année de lecture (ASV RS 82, fol. 127) ].
Atgerii / Atgier ( Pierre ) : MAGUELONE ; COLLEGIAT ; 1495, avril, collégiat, étudiant ; témoin pour le collège Saint-(ADHG 3 E 2711, non fol. ) ; 1499, prieur, bachelier dans les deux droits (ADHG 6 D 81).
Auberoche ( Barthélémy d' ) : SAINT-MARTIAL ; COLLEGIAT ; 1426 ; 1429, bachelier en décret, prieur (ADHG 3 E 6147, fol. 13v-14, fol. 24v ; 3 E 7399, fol. 38v) ; 1433, août, licencié (en lois ?) (ADHG 12 D 25, case 3 n°2).

( Léonard ) : PAMPELUNE ; COLLEGIAT ; 1461, nov., 10°/10 gradués (ADHG 3 E 12523, fol. 142v) ; 1462, août, 5°/16 collégiats présents (ADHG 3 E 12523, fol. 159v) ; 1463, avril, 12°/14 collégiats présents (ADHG 3 E 12523, fol. 152v) ; 1465, janv., collégiat (ADHG 3 E 12523, fol. 164).
Audoin ( Guillaume ) : PAMPELUNE ; CHAPELAIN ? ; 1478, nov., prêtre, collégiat (ADHG 3 E 12523, fol. 267v) ; 1484, avril, prêtre (ADHG 15 D 72, pièce 11) ; 1490, nov., prêtre, collégiat (ADHG 3 E 4303, fol. 20v).

Auginii ( Raymond ) : PERIGORD ; COLLEGIAT : 1439-1440, collégiat (Ch. Navelle, DES, p. 13).
( Guillaume de ) : FOIX ; COLLEGIAT ; 1472, chanoine de Saint-Etienne de Toulouse, résigne sa place par entrée en religion chez les Augustins, originaire du dioc. de Tarbes (ADHG 3 E 6148, fol. 127) ; [ 1495, perd un procès contre Robert Boix pour l'archidiaconat de Lanta ? (A. Navelle, Familles..., t. II, p. 194) ; 1497, nov., chanoine et (bien) archidiacre de Lanta, dioc. de Toulouse, professeur en théologie de l'Université de Toulouse (ADHG 1 G 472, fol. 28-28v) ; [ Dans le rotulus universitaire de 1403 on trouve un Pierre Arnaud de Aula du même dioc., noble, étudiant en décret (ASV RS 98, fol. 35v) ].
Aulon ( n. Jean d' ) : SAINT-MARTIAL ; COLLEGIAT ; 1443, collégiat, noble, de Montréal, diocèse de Carcassonne ; 1444, mars, clerc du dioc. de Béziers, bachelier ès lois, chanoine de Sens et étudiant à Toulouse (ADHG 3 E 536, fol. 112v) ; présent en août 1446 (ADHG 3 E 7034, fol. 5v, 60v) ; prieur de mai 1450 à mai 1451 (A. Navelle, Familles..., t. I, p. 91) ; 1451, 23 août, bachelier dans les deux droits, archiprêtre de Laurac-le-Grand, dioc. de Mirepoix (ou Saint-Papoul ?), obtient sa licence et est reçu chanoine de Saint-Etienne de Toulouse (ADHG 12 D 69, fol. 9v) ; 1468, 23 fév. reconnaît deux dettes de 40 écus : l'une au collecteur du Saint-Siège et l'autre au collège de Foix (ADHG 3 D 7, n°44) .

Aura / Aure ( n. Béranger d’ ) : SAINT-RAYMOND ; COLLEGIAT ; 1493, janv. , collégiat, originaire de Lautrec, dioc. de Castres (ADHG 3 E 2709, non fol. ) ; 1493, 19 mars, reçu au collège (ADHG 3 E 2706, non fol. ) ; est le neveu de n. Marie de Glières femme de n. Bernard La Roque qui lui donne une dette de 100 écus à recouvrer sur n. Arnaud d'Antin, seigneur d'Antin (ADHG 3 E 2709, non fol. ) ; 1494, avril1495, avril, collégiat (ADHG 3 E 2710, non fol. ) [fils de n. Fortanier d'Aure, seigneur de Lamothe, près de Lautrec qui a épousé en troisièmes noces Isabelle de Laroque : Bernard Laroque cité ci-dessus est-il son oncle ? (A. Navelle, Familles..., t. I, p. 95-96) ].
/ Aure ( Jean d’ ) : NARBONNE ; CHAPELAIN ; 1378, nov., prêtre du dioc. de Lombez, étudiant en droit canon, titulaire de deux chapellenies de requiem dans l'église de Beaumont, dioc. de Montauban (ASV RS 56, fol. 217v) ; 1380, chapelain, du diocèse de Lombez (ADHG 101 H 108, fol. 8v, 128v) ; 1382, prêtre, étudiant (ADHG 3 E 103, fol. 54) ; 1387, prêtre du dioc. de Lombez, bachelier en décret en 1° année de lecture, sollicite un canonicat et prébende dans le diocèse de Montauban et un bénéfice avec ou sans cure à la collation de l’évêque, des chapitres ou des abbés de Granselve, Moissac ou Mas-Grenier dans le même diocèse (ASV RS 72, fol. 348) ; figure dans le rotulus universitaire toulousain de 1394 comme prêtre du dioc. de Lombez, bachelier en décret en 2° année, sollicitant un bénéfice vacant dans le dioc. de Montauban nonobstant une église et une chapellenie dans le même diocèse, le tout d’une valeur inf. à 30 francs (ASV RS 82, fol. 130v ; M. Fournier,Statuts…, t. III, n°1912, p. 544) ; [ Est-il un parent de Géraud d'Aure, bachelier en décret, décédé avant le 22 avril 1463, chanoine puis évêque de Lombez en 1422 ? (A. Navelle, Familles..., t. I, p. 94) ].
Aurant ( Mathieu ) : MAGUELONE ; COLLEGIAT ; 1497, collégiat, prieur, bachelier dans les deux droits (ADHG 6 D 81).

Auriac ( Mathieu ) : MAGUELONE ; COLLEGIAT ; 1488, déc., maître ès arts, prieur du collège (ADHG 6 D 71, fol. 164v) ; 1489, avril, maître ès arts, prieur (ADHG 3 E 6150, fol. 117). Est-ce le même que le « Aurant » ci-dessus ?

Auriole ( Jacques d’ ) : SAINT-MARTIAL ; COLLEGIAT ? ; 1427, collégiat, bachelier en décret ( ADHG 3 E 851-3, fol. 45) ; 1439, bachelier en décret, recteur de Mausac, dioc. de Rieux (ADHG 3 E 536, fol. 101 v) ; [ Dans lerotulus universitaire de 1394, on trouve sous ce nom un clerc du dioc. de Castres, étudiant en droit canon de 1° année (ASV RS 82, fol. 162) ; dans le rotulus de 1403, il est bachelier en décret en 2° année de lecture (ASV RS 98, fol. 11) ; le même en 1408, février, est bachelier en décret (ADHG 3 E 602, fol. 20v) ].

Auriole ( Martin Louis d' ) : SAINT-MARTIAL ; COLLEGIAT ; 1464, mars, collégiat (ADHG 12 D 138, cahier, fol. 23) ; 1467, collégiat (ADHG 3 E 4119, fol. 116) ; 1467, mai, bachelier ès lois, prieur du prieuré rural et sans cure de Saint-Salvi, dioc. de Toulouse et collégiat, obtient un canonicat et prébende à Mirepoix résigné par Pierre de Trilhia, docteur en lois, conseiller du Roi au Parlement (ADHG 1 G 471, fol. 77) ; 1470, bachelier ès lois, prieur (Ganhadre ADHG 3 E 4119, fol. 225, 245 et A. Navelle, Familles..., t. I, p. 106) ; dit licencié en droit civil en 1472 ; reçoit quittance de son priorat en 1478 (ADHG 3 E 7035, fol. ?) ; recteur de Fenouillet de 1480 à 1513, résigne alors en faveur de son neveu Géraud Auriol mais conserve l’usufruit jusqu’à sa mort. Fut prieur de Versilh en 1488. Docteur ès lois en 1480. Frère et héritier universel de Raymond Auriol, docteur en décret (ADHG 3 E 6734) ; encore en vie en 1519 (A. Navelle, Familles..., t. I, p. 106).

Auriole ( n. Frénon d' ) : PELEGRY ; COLLEGIAT ; 1420, collégiat, de Cahors, institué en droit canon (M. Fournier, Statuts…, t. II, n°1458 ; ADL D 4, n°8) ; 1424, juillet, collégiat (ADHG 10 D 140, 12 n°97) ; 1428, déc., collégiat (ADHG 10 D 148, 12 n°2A) ; 1439, consul de Cahors (Arch. Mun. Cahors, Livre Tanné, f°116v) ; 1445, juin, noble bourgeois de Cahors (ADL 567/3, fol. 51) ; présent en cette qualité lors de la modification des statuts du collège de Rodez (ADL D 6) ; 1465, participe à une transaction sur les limites de la juridiction de Masclat et Fajoles avec le prieuré de Caminel, marié à Peyronne de Loupdat (Arch. mun. Gourdon, Bouriane, p. 213).

/ Auriole ( Jean d' ) : SAINT-MARTIAL ; COLLEGIAT ; 1464, 1467, collégiat ( ADHG 3 E 4119, fol. 116) ; 1474, mai, licencié en décret, chanoine de la collégiale Saint-Michel de Castelnaudary dont Pierre de Trilhiaest doyen (ADHG 3 E 6077, fol. 376) ; 1475, juil. , collégiat, licencié en droit civil (ADHG 3 E 7035, fol. 63) ;1477, collégiat, dit de Monte Acuto, « absent » (ADHG 3 E 7035, fol. 142v) ; 1483, mars, est reçu conseiller-clerc au Parlement à la place de Guillaume Bec ; confirmé le 25 sept. 1483 ( ADHG B 3, fol. 465 et B 6, fol. 176 ; A. Viala, p. 478) ; 1491, évêque de Montauban.
Auriole ( Jean ) : SAINT-MARTIAL ; COLLEGIAT ; 1490, collégiat ; 1491, collégiat (ADHG 101 H 142, fol. 6v) ;1492, 31 janv., bachelier ès lois, prieur (ADHG 12 D 68, fol. 3) ; seigneur de Montagut, coseigneur de Gaja, ép. Catherine de Vidal (A. Navelle, Familles..., t. I, p. 106).

Ausilhon ( Pierre Raymond ) : SAINT-RAYMOND ; COLLEGIAT ; 1452 ?, collégiat, bachelier (Arch. Mun. Toulouse, GG; 1477, août, collégiat (ADHG 3 E 4301, fol. 71v) ; dans ce dernier acte, le prénom est illisible : peut-être s’agit-il d’un second « Ausilhon » ?
Austabeno ( Bernard de ) : FOIX ; 1456, février, bachelier dans les deux droits, secrétaire du Cal Pierre de Foix ; est-il vraiment collégiat ? (ADHG 3 D 67, n°2).
/ Austrin ( Philippe ) : NARBONNE ; COLLEGIAT ; 1483, avril, collégiat, bachelier en décret (ADHG 3 E 6149 bis, fol. 67v).
Austrini / Austrin ( Guillaume ) : NARBONNE ; COLLEGIAT ; 1490, nov. , collégiat (ADHG 3 E 2706, non fol. ) ; 1492, mai, collégiat (ADHG 3 E 2709, non fol. ) ; 1493, oct. , collégiat, bachelier ès lois (ADHG 3 E 2710, non fol. ) ; 1494, avril, « claverius » (ADHG 3 E 2710, non fol. ).

Avesaco / Avezac ( Bernard d’ ) : MONTREVEL / LECTOURE ; COLLEGIAT ; 1497, bachelier en décret, prieur du collège dit « Saint-» (ADHG 3 E 2714, non fol. ) ; [ 1482, avril, un Bernard d'Avezac est recteur de[Turnibus, Tournan ?] dioc. de Lombez et prébendé du chapitre de la cathédrale (ADHG 3 E 7097, fol. 74) ].
Avinhonet ( Arnaud d' ) : SAINT-MARTIAL ; COLLEGIAT ; 1464, mars, bachelier en décret, recteur de Nouailloux (ADHG 12 D 138, cahier, fol. 23) ; 1467, collégiat (ADHG 3 E 4119, fol. 116).

Aymery ( Raymond ) : SAINT-MARTIAL ; COLLEGIAT ; 1368, prieur de l’année et bachelier en décret ( ADHG 12 D 10, case 2 n°10 et 12 D 29, case 8 n°90).

Aymeric ( Philippe ) : SAINT-RAYMOND ; COLLEGIAT ; 1438, juil. , collégiat, bachelier ès lois (ADHG 3 E 5981, fol. 116) ; 1440, collégiat (ADHG 101 H 134, fol. 237) ; 1442, oct., bachelier ès lois, dit résignataire par l'aumônier de Saint-Sernin (ADHG 3 E 452, fol. 28v-29) ; [ De la famille Aymeric, seigneurs barons de Massaguier, Puechgosc, Cahusac en Albigeois, qui compte plusieurs juristes dont Jean A., procureur du Sénéchal en 1480 (A. Navelle, Familles..., t. I, p. 130) ? ].

Publié dans ressources
lundi, 20 août 2018 20:04

Notices biographiques des collégiats

Ces pages regroupent la base de données « collégiats » (1629 notices biographiques des pensionnaires de collèges) que j’ai pu constituer tout au long de ma thèse :

LES COLLÈGES SÉCULIERS DES UNIVERSITÉS DE CAHORS ET TOULOUSE AUX XIVe ET XVeSIÈCLES : INSTITUTION, INDIVIDUS, RÉSEAUX ET GROUPES SOCIAUX.

Elle devient donc ainsi accessible à toute personne intéressée et surtout adaptable en fonction des renseignements que les chercheurs voudront bien me communiquer sur le site de la Société des Études du Lot ou à mon adresse .

Je remercie d’avance tous ceux qui voudront bien m’aider à améliorer, corriger ou compléter ces notices biographiques

Notices biographiques des collégiats, maîtres chapelains et gouverneurs :

Méthode

Pour permettre l’identification des pensionnaires des collèges, il n’existe pas de matricule de boursiers, du moins conservée. On se reportera aux premières pages de cette étude pour apprécier la réponse faite, à Cahors comme à Toulouse, au souci des fondateurs de conserver la mémoire des séjours de boursiers, collégiats et chapelains. Le prosopographe peut toujours se prendre à rêver en considérant quelle source lui a été, par négligence ou par accident, retirée...

En l'absence de ces matricules, l'outil le plus précieux reste la liste dressée par le notaire, le collège capitulairement assemblé « ad sonum campane ». On devine immédiatement que les collèges d'artiens où les décisions sont prises par le seul chapelain-gouverneur fourniront une maigre récolte[1]. Quand il est prévu par les statuts, l'exercice de la collégialité est fréquent : procédures d'admission et de résignation, élection prieurale, procurations de justice, etc. mais il n'exige pas la présence de tous, la « maior et sanior pars » suffisant à valider la décision. Selon les cas, le notaire peut apporter à l'identité d'utiles précisions. L'enregistrement de la simple liste nominative est assez rare, le notaire mentionne presque systématiquement le prénom du collégiat. Assez souvent le grade est donné mais ne sépare pas toujours droit civil et droit canon. Lorsqu'il est tenu compte du grade, le non gradué est simplement qualifié destudens, parfois de scolar et figure en queue de liste. Inversement les docteurs et licenciés précèdent les bacheliers, avant ou juste après les chapelains. Ceux-ci sont en général regroupés immédiatement après le prieur, du moins au collège de Pampelune. Tous les prêtres qu'ils soient ou non chapelains voient leur nom honoré du classique dominus, le simple clerc gradué est qualifié de magister. Dans la grande majorité des cas, l'identification se limite à ces maigres renseignements mais l'ordonnancement de la liste peut tenir compte de la date d'arrivée et, dans ce cas, les nouveaux collégiats sont bien sûr les derniers cités. Cette précaution permet d'approcher les dates d'admission lorsqu'elles ont disparu des sources. Enfin, dans de trop rares occasions, un notaire scrupuleux peut mentionner les bénéfices détenus voire la parenté du collégiat. Mais dans la plupart des cas, il faut rechercher les renseignements les plus précieux dans les actes particuliers consacrés à un impétrant, au collégiat qui donne procuration pour ses affaires privées ou postule à un bénéfice, à celui qui résigne « en faveur de »... Heureusement ces actes sont nombreux mais, abandonnés aux notaires, imposent une recherche aléatoire dans la totalité des registres conservés. La plupart de ces registres n'ont pas de table, aucun inventaire systématique n'a été effectué : il faut donc s'en remettre à l'identification des notaires habituels des collèges via leur fonds et à la chance... Certains collèges ont conservé les registres qui leur étaient intégralement consacrés ; ceux de Maguelone et Pampelune possèdent dans leur fonds plusieurs de ces précieux documents. Rappelons également que les collégiats témoins d'un acte notarié quelconque voient leur qualité mentionnée, à l'exception d'actes dressés pour leur propre collège où parfois le notaire omet cette précision -qui pourrait disqualifier le témoignage- pour seulement indiquer « clerc habitant Toulouse ». Dans le répertoire biographique ainsi constitué et reporté en Annexes, on remarquera que la majorité des références se rapportent à la série E, celle des notaires, complétée à Toulouse par les minutes conservées dans le fonds Saint-Sernin (Série 101 H-). Les autres sources d'origine collégiale, livres de comptes notamment, ne constituent que des appoints parfois appréciables avec un rédacteur disert, ce qui reste assez rare.

A ne considérer que le nombre -1629 collégiats, chapelains, maîtres et gouverneurs retenus- on pourrait croire au succès de cette méthode mais, concédons-le, les renseignements obtenus pour chaque boursier sont plutôt maigres[2]. Il a fallu croiser nos sources avec d'autres travaux pour apporter d'indispensables compléments biographiques sur la carrière du collégiat cependant les études à caractère prosopographique restent encore trop rares pour le Midi médiéval. Si l'on effectue une rapide comparaison avec les recherches menées sur les collèges parisiens, on relèvera dans nos propres références la faiblesse de l'apport des sources imprimées. Il n'est donc pas interdit de penser qu'à l'avenir les travaux engagés dans ce domaine permettront d'apporter les précisions et nuances indispensables à la valorisation de cette première approche. En attendant, la statistique, dont nous espérons quelques réponses quantitatives à la question de l’origine géographique et sociale des boursiers et à celle de l'efficacité des collèges, souffrira de ces lacunes.

[...] à tous les niveaux de l’analyse, l’approche quantitative peut être utile, sinon indispensable, mais ses limites sont patentes en toutes circonstances. Elle ne fournit en général qu’une description améliorée des comportements, laissant totalement ouvert le problème de l’interprétation.[3] ;

nous aurons soin de respecter les mises en garde méthodologiques d'Hervé Martin : cette enquête, faute de données plus complètes et de compétences particulières en psychologie et anthropologie, ne prétend donc pas au statut d'observation scientifique.

Restitution

Dans une perspective d'aide aux recherches futures, pour ceux qui rencontreront des collégiats en deçà ou au-delà de leur présence au collège, nous avons fait le choix délibéré de maintenir un classement alphabétique des patronymes dont nous avons conservé la forme la plus fréquente, c'est-à-dire le patronyme latinisé[4]. Dans de rares occurrences, nous avons directement classé le collégiat sous le patronyme qui est historiquement resté à sa famille. Par exemple, il était manifestement exagéré de conserver un « alto pullo »pour un d'Hautpoul ou un « lupo alto » pour un Lupault. Nous n'avons pas voulu prendre le risque d'une occitanisation douteuse des noms et des prénoms, cela nous sera peut-être reproché mais nous n'avons pas été convaincus par les quelques tentatives menées à ce jour. Cependant, dans certains cas, nous suggèrerons des interprétations plus proches de la graphie occitane que celles utilisées jusque là : le célèbre Aymeric Natalis s'exprime sans doute mieux en Nadal que le Natal ou Noël parfois rencontré ; de même le Quercinois Jean de rubei capelli, Jean de Rucapel ne mérite pas de finir en un invraisemblable « Jean du Chapeau-Rouge »... Mais faut-il faire d'un de Viridario un du Verger ou un del Verdié, d'un de Pratoun Dupré ou un Delprat ? N'oublions pas que les contemporains eux-mêmes ont parfois cherché -notamment dans les milieux parlementaires- à franciser leur nom. On peut stigmatiser cette attitude « franchimande » mais a-t-on davantage le droit de systématiser motu propio une forme plus « occitane » ? Nous avons également rencontré des patronymes difficilement traduisibles, leur graphie latine très incertaine provenant souvent d'une interprétation du notaire : quel sort réserver à un pane vinhioni, un antiquamareta ? La confusion fréquente entre -n et -u ne peut-elle pas décliner un « Petich-aud / Penich-aud / Petinh-aud / Pinchin-aud / Périch-aud » en autant de patronymes à terminaison en « -and » ?

Les homonymies sont fréquentes et les contemporains n'aident pas toujours à les débrouiller. Ne citons qu'un exemple, celui des Pierre Fornerii / Fournier.

Le premier est collégiat du collège de Pampelune. En juillet 1404 il est présent dans une assemblée capitulaire convoquée au son de la cloche comme scolar, et figure en cinquième position sur cinq collégiats présents à ce moment là. L'année précédente, en 1403, on trouve dans le rotulus adressé par l'Université de Toulouse au pape Benoît XIII, un clerc du diocèse de Limoges, étudiant en droit civil, chanoine prébendé et sacriste de la collégiale de Saint-Yrieix au diocèse de Limoges. Il est certainement parent de JordanFornerii, collégiat du collège de Pampelune, cité dans le même document lui aussi clerc du diocèse de Limoges, bachelier en lois en septième année de lecture, chanoine prébendé de Limoges et de Saint-Yrieix, chantre de cette collégiale. On retrouve, en juillet 1437, un Pierre Fournier licencié ès lois, juge de Verdun, mais, en 1435, deux Pierre Fournier apparaissaient dans le même acte : l'un, licencié en décret, juge de Verdun, l'autre (alium est bien précisé), licencié ès lois et juge de Bello bassio. Enfin, en 1453, nous savons que Pierre Fournier, juge de Verdun in partibus Vasconie, confirmé licencié en décret, avait vendu au collège de Pampelune 5 livres tournois d'oblies en 1449 : il doit faire reconnaître les tenanciers. On voit que les deux Pierre Fournier sont proches du collège mais les confusions dans le grade, d'un acte à l'autre, compliquent sérieusement l'identification certaine de l'ancien de Pampelune après sa sortie du collège.

Le collège sera immédiatement mentionné après le patronyme du collégiat, la présence de places réservées à certaines régions pouvant être utile à l'identification d'un boursier.

Suivra le statut du boursier, collégiat ou chapelain, parfois en succession l'un de l'autre mais toujours de collégiat à chapelain.

Enfin nous avons choisi, après de longues hésitations et en l'absence de base normalisée, de ne pas procéder à un classement thématique des renseignements obtenus, celui-ci paraissant souvent redondant dans les exemples dont nous disposions. En effet quel que soit le soin apporté à les déterminer, en raison même de ce souci d'exhaustivité, les thèmes ou entrées se recoupent obligatoirement. Leur inévitable multiplication lorsque les renseignements abondent rend la lecture d'une telle notice difficile. Elle reste ainsi trop proche de la structure de la base de données. Nous avons donc accordé la priorité à la fluidité de la lecture en privilégiant la chronologie (dates d’entrée et de sortie soulignées en gras) et en reléguant en fin de notice les renseignements sur l'entourage, les doutes et interrogations. Le classement thématique, indispensable aux statistiques, a été laissé au logiciel ad hoc.

1 - ABRÉVIATIONS ET SIGLES

Dans un souci de concision nous avons procédé à des abréviations supplémentaires :

: Archives départementales de l’Aveyron
: Archives départementales de la Haute-Garonne
ADL : Archives départementales du Lot

ADT-G : Archives départementales du Tarn-et-Garonne

ASV : Archivio Segreto Vaticano ; RS : registre des suppliques

BM Cahors : Bibliothèque Municipale de Cahors

: volume des Cahiers de Fanjeaux
: Histoire Générale de Languedoc
£ t. : livre tournois

2 - Les ouvrages figurant dans la bibliographie générale, en fin de volume, sont cités sous une forme abrégée :

: A. Navelle, Familles..., t. I, p. 95-96, pour : Navelle (A.), Familles nobles et notables du Midi toulousain aux XIVe et XVe siècles. Généalogie de 700 familles présentes dans la région de Toulouse avant 1550,Toulouse, 1991, tome 1, p. 95-96.
3 - Les lieux non identifiés ou de transcription incertaine figurent en italique entre crochets, seuls ou accompagnés d’une tentative de localisation : 
ex. [Mesuro]

patronymes

[1] Il s'agit des collèges de Montlauzun, Verdale, Montrevel-Lectoure, Pélegry jusqu'en 1420 (il existe cependant quelques assemblées capitulaires pour l'hommage au comte-évêque de Cahors), Rodez jusqu'en 1461.

[2] Il en va ainsi de nombreuses enquêtes prosopographiques. Le répertoire géographique des étudiants du Midi de la France (1561-1793), Pour une prosopographie des élites, de Patrick Ferté, recense pour le seul diocèse de Cahors 5752 étudiants mais n'offre malheureusement pour la plupart d'entre eux qu'un nom, un lieu, un grade et une date. Ce n'est déjà pas si mal et le tout constitue une base à enrichir. Dominique Julia et Patrick Ferté s'en expliquent dans leur préface et introduction.

[3] Martin (H.), Mentalités médiévales XIe - XVe siècle, Paris, PUF, Nouvelle Clio, 2004, p. 29.

[4] Le classement par lieux choisi par Patrick Ferté pour ses étudiants du Midi nous paraît curieux ; comment, en l'absence de toute table alphabétique, de futurs chercheurs pourront-ils identifier leur homme s'ils ignorent son origine géographique ?

Publié dans ressources

Nous sommes ici...

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord.

J'ai compris